Centre d'Informatique Juridique
Accueil |
Contacts |
Relations Int. |
Signet |
Courriel
ع
|En
|Fr




Université Libanaise
Facultés Professeurs Etudiants Recherche Bibliothèques Success Stories
Annonces

 1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11   12   13   14   15   16   17   18   19   20 
Dernières nouvelles

Le Doyen
Règlement intérieur
Conseil de l'Unité
Album Photo
Départements administratifs
Départements académiques
Recherche
Examens d'entrée
Faculté de Génie
Règlement intérieur

Chapitre 1 : Système pédagogique

 

Article 1 : La Faculté de Génie délivre le diplôme d’ingénieur après 5 ans d’études, répartis sur 10 semestres. La faculté est composée des départements suivants :

1- Génie civil, différents domaines ;

2- Génie mécanique, différents domaines ;

3- Génie électrique et électronique, différents domaines ;

4- Génie chimique, différents domaines ;

5- Tout autre département, avec ses différentes spécialisations, approuvé par le ministre de la Culture et de l'Enseignement supérieur, sur proposition du Conseil de l'unité et sur recommandation du Conseil de l'université.

Outre les départements mentionnés ci-dessus, la faculté comporte le Département des études supérieures qui accueille les titulaires du diplôme d’ingénieur délivré par les départements susmentionnés, et les titulaires des diplômes équivalents. L’équivalence de ces diplômes est accordée par le Conseil de l’unité.

 

Article 2 : Une année universitaire compte deux semestres. Le premier débute en automne et le deuxième au printemps. Les unités d’enseignements (UE) sont dispensées sous la forme de cours semestriels.

 

Article 3 : Les quatre premiers semestres de la première et deuxième année constituent un cycle préparatoire à tronc commun, regroupant les différents départements mentionnés à l'article 1. L’étudiant de la faculté choisit sa spécialisation au début du cinquième semestre après accord du Conseil de section.

 

Article 4 : Chaque semestre dure 16 semaines de cours effectifs, à l'exception des semestres 7, 8 et 9 qui s’étalent sur 15 semaines chacun. Les étudiants de la quatrième année doivent suivre un stage d'au moins 8 semaines pendant les vacances d'été. En outre, à la fin des semestres 4 et 6, les étudiants du Département de génie mécanique doivent effectuer deux stages ouvriers d’un mois au moins chacun, pendant les vacances d’été.

 

Article 5 : Le début de chaque semestre est déterminé comme suit :

Période d’automne : à partir du premier lundi du mois d'octobre.

Période de printemps : entre mi-février et mi-mars.

 

Article 6 : Les unités d’enseignement du cycle préparatoire sont déterminées, ainsi que leurs crédits, conformément au tableau n°1 annexé au présent règlement.

 

Article 7 : Les unités d’enseignement, au sein des départements de génie civil, de génie mécanique, et de génie électrique et électronique, sont organisées comme suit :

a- Génie civil : Tronc commun pour les semestres 5, 6 et 7.

b- Génie mécanique : Tronc commun pour les semestres 5, 6, 7 et 8.

c- Génie électrique et électronique : Tronc commun pour les semestres 5, 6, 7 et 8.

 

Article 8 : En ce qui concerne les troncs communs mentionnés à l’article 7, les unités d’enseignements, ainsi que leurs crédits, sont déterminées conformément aux tableaux 2, 3, et 4 annexés au présent règlement.

 

Article 9 : Les semestres qui suivent les troncs communs visés à l’article 7 permettent aux étudiants de se spécialiser au sein de la faculté. Ils comprennent des unités d’enseignement obligatoires et facultatives, conformément aux tableaux 5, 6, et 7, qui peuvent être modifiées, selon les besoins académiques et le progrès technique, sur proposition du Conseil de l’unité et après accord du Recteur.

 

Article 10 : Sur proposition du Conseil de l’unité et après accord du Conseil de l'université, de nouvelles spécialisations peuvent être créées et d’autres annulées, le cas échéant. La Faculté de Génie est également autorisée à organiser des ateliers (cycle de perfectionnement) pour les ingénieurs de tous les secteurs.

 

Article 11 : Le nombre d'heures d'enseignement est égal à au moins 25 heures hebdomadaires, à l'exception du semestre 10 où le nombre d’heures est compris entre 4 et 12 heures hebdomadaires auxquelles s’ajoutent 32 heures semestrielles de spécialisation consacrées à la supervision du projet de fin d’études pour que l’étudiant puisse mener à bien son projet.

 

Article 12 : La Faculté de Génie dispense ses unités d’enseignement dans les langues arabe, française et anglaise. Le Conseil de l'université, sur proposition du Conseil de l’unité, détermine la langue dans laquelle chaque unité d’enseignement doit être dispensée, sachant que l'étudiant devra pouvoir suivre les cours, dans n’importe laquelle de ces trois langues, à partir du semestre 5.

 

Chapitre 2 : Inscription au diplôme d’ingénieur

 

Article 13 : L'inscription au semestre 1 ou au semestre 5 se fait par voie de concours d’entrée organisé à cet effet.

 

A- Inscription au semestre 1

 

Article 14 : Pour passer le concours d’entrée du semestre 1, le candidat doit être titulaire du baccalauréat scientifique, séries Sciences Générales (SG) ou Sciences de la Vie (SV), ou du baccalauréat technique dans les spécialisations proposées par la faculté, ou de tout diplôme équivalent. Le nombre des candidats étrangers titulaires d’un diplôme équivalent au baccalauréat libanais est fixé annuellement sur proposition du Conseil de l’unité et après accord du Recteur de l’université.

 

Article 15 : Le concours d’entrée au premier semestre comprend les épreuves suivantes :

 

Matière

Coefficient

Langue arabe

1

Langues française ou anglaise

1

Mathématiques

5

Physique

3

Chimie

2

 

12

 

Le niveau des épreuves ne doit pas dépasser celui du baccalauréat libanais.

 

Article 16 : Toutes les épreuves sont écrites. Leur date et lieu sont fixés conformément à la réglementation en vigueur au sein de l’université.

 

Article 17 : Les épreuves écrites font l’objet d’une double correction confidentielle de la part d’un jury désigné à cet effet. Les deux correcteurs attribuent chacun ses notes séparément.  La moyenne des deux notes attribuées par chaque examinateur est calculée de manière anonyme. En cas d’écart supérieur à 10%, le jury procède à une nouvelle correction. Les épreuves sont notées sur 20 puis multipliées par le coefficient qui leur est attribué.

 

Article 18 : En cas d’absence du candidat à une des épreuves, il se voit attribuer la note zéro à cette épreuve.

 

Article 19 : Toute note inférieure à 5/20 dans toute épreuve, mentionnée à l’article 15, est considérée comme note éliminatoire. L’obtention ne serait-ce que d’une seule note éliminatoire entraîne l’exclusion et l’ajournement du candidat, en dépit des résultats obtenus.

 

Article 20 : Le candidat doit obtenir une moyenne générale supérieure ou égale à 12/20 pour réussir au concours d’entrée. Toute moyenne inférieure à 12/20, quelque minime soit-elle entraîne l’ajournement du candidat. Aucune session de rattrapage n’est envisagée indépendamment de la note obtenue.

 

Article 21 : Les jurys sont désignés une semaine au moins avant le début du concours d’entrée. Pour chaque épreuve, au moins deux correcteurs sont désignés. Pour une même épreuve, différents jurys peuvent être désignés à condition d’adopter, à l’avance, une même grille de correction, sur décision du Recteur et proposition du Conseil de l’unité.

 

Article 22 : Une semaine au moins avant le début du concours d’entrée, le nombre maximal d’étudiants pouvant être admis, dans chaque spécialisation de la faculté, est déterminé par l’université, selon les notes et la moyenne générale obtenues, mises à part toutes autres considérations.

 

Article 23 : Toutes les informations relatives au concours d’entrée sont affichées sur les tableaux de chaque section de la Faculté de Génie. Les parties concernées peuvent consulter ces tableaux pour information, y compris pour les résultats du concours. Ainsi, aucune excuse, à cet égard, n’est acceptée en dépit de toutes raisons pouvant être invoquées.

 

Article 24 : Les candidats retenus, dont le nom figure sur la liste des admis, doivent s'inscrire à la Faculté de Génie dans un délai d'une semaine à compter de la date d’affichage des résultats. En cas de non inscription, le candidat est remplacé par le premier candidat sur la liste d’attente. Ainsi, aucune excuse à cet égard, n’est acceptée, en dépit de toutes les raisons qui peuvent être invoquées. Les candidats ne sont retenus qu’au titre d’une seule année universitaire et ne peuvent, par conséquent, conserver leur droit d’inscription pour une autre année universitaire.

 

B- Inscription au semestre 5

 

Article 25 : L’inscription au concours d’entrée du semestre 5, dans l'une des spécialisations dispensées à la Faculté de Génie, est ouverte aux :

 

1- Étudiants des départements de mathématiques, de physique, et de chimie de la Faculté des Sciences de l’Université Libanaise, ayant validé les unités d’enseignement du premier cycle dont la liste est déterminée par la Faculté de Génie et le nombre de crédits est supérieur ou égal à 29 crédits, à condition aussi qu’ils en aient validé un total de 20 crédits.

2- Étudiants titulaires du diplôme de licence de la Faculté des Sciences de l'Université Libanaise dans l'un des trois départements susmentionnés ou d’un diplôme équivalent. L’équivalence du diplôme en question est accordée par le Recteur sur recommandation du Conseil de l’unité.

3- Étudiants de l'Institut Supérieur des Sciences Appliquées et Économique (ISSAE-CNAM) de l'Université Libanaise titulaires du diplôme de premier cycle technique (D.P.C.T).

 

Article 26 : Le concours d’entrée au semestre 5 comprend les épreuves suivantes :

A- Langue étrangère

B- Mathématiques

C- Physique

D- Chimie

E- Mécanique générale

F- Mécanique des matériaux

G- Informatique

Le niveau des épreuves ne devrait dépasser celui du semestre 4 dispensé à la Faculté de Génie.

 

Article 27 : Toutes les épreuves sont écrites. Leur date et lieu sont fixés par la Faculté de Génie.

 

Article 28 : Le contenu des épreuves et leur correction sont à charge d’un jury composé des professeurs de la Faculté de Génie sur proposition du doyen et après accord du Recteur. La correction des copies est confidentielle. Chaque copie est corrigée par deux correcteurs séparément, et notée sur 100 puis multipliée par le coefficient mentionné à l'article 36. La moyenne des deux notes est calculée avant l’ouverture de la copie. En cas d’écart supérieur à 10 points, le jury procède à une nouvelle correction.

 

Article 29 : En cas d’absence du candidat à une des épreuves, il se voit attribuer la note zéro à cette épreuve.

 

Article 30 : Pour chaque épreuve du concours d’entrée, une note éliminatoire est déterminée selon le tableau annexé à ce règlement et les spécialisations dispensées à la Faculté de Génie. L’obtention d’une note éliminatoire entraîne l’ajournement du candidat, en dépit des résultats obtenus dans les autres matières.

 

Article 31 : Le candidat doit obtenir une moyenne générale supérieure ou égale à 60/100 (soixante/cent) pour réussir au concours d’entrée. Toute moyenne générale inférieure à 60/100 entraîne l’ajournement du candidat.

 

Article 32 : Les jurys sont désignés une semaine au moins avant le début du concours d’entrée. Pour chaque épreuve, au moins deux correcteurs sont désignés.

 

Article 33 : Une semaine au moins avant le début du concours d’entrée, le nombre maximal d’étudiants pouvant être admis, dans chaque spécialisation et chaque section de la faculté, est déterminé par l’université. Le nombre de candidats admis ne doit représenter que 10% des étudiants de chaque spécialisation et des étudiants qui ont validé le semestre 4. Les candidats sont admis sur la base de leurs notes et moyennes générales, sans aucune autre considération.

 

Article 34 : La réussite au concours d’entrée n’est valable qu’au titre d’une seule année universitaire. Ainsi, l’inscription au semestre 5 de l’année qui suit n’est, en aucun cas, envisageable.

 

Article 35 : Avant le début des cours, les étudiants admis afin de poursuivre leurs études à la Faculté de Génie sont appelés à suivre, au mois de septembre, une formation intensive en dessins techniques et ateliers.

 

Article 36 : Le coefficient de chaque épreuve du concours d’entrée au semestre 5 ainsi que la note éliminatoire sont déterminés conformément au tableau 8 annexé au présent règlement.

 

Chapitre 3 : Examens

 

Article 37 : En plus de l'examen semestriel final, l'étudiant est soumis, au cours du semestre, à au moins un examen partiel dans chaque unité d’enseignement. Les notes de ces examens sont incluses dans la moyenne générale selon le nombre de crédits attribués à chaque unité d’enseignement.

 

Article 38 : L’étudiant se voit attribuer une note finale comprise entre 0 et 100. Les notes des examens partiels et finaux sont comptées selon un règlement particulier défini par la Faculté de Génie.

 

Article 39 : Les mentions sont déterminées selon la moyenne générale du semestre de la manière suivante :

 

Mention

Moyenne générale

Assez bien

De 60/100 à 70/100

Bien

De 70/100 à 80/100

Très bien

De 80/100 à 90/100

Excellent

De 90/100 à 100/100

 

Article 40 : L’étudiant qui n’a pas réussi son année universitaire peut bénéficier d’un redoublement, à condition que sa moyenne générale ne soit pas inférieure à 40/100 auquel cas il est définitivement renvoyé de la faculté. L’étudiant, n’est en aucun cas, autorisé à redoubler son année plus d’une fois.

 

Article 41 : L’étudiant valide son semestre dans les cas suivants :

1- Obtention d’une note supérieure ou égale à 60/100 dans chaque unité d’enseignement.

2- Obtention d’une moyenne pondérée supérieure à 58/100 et à condition de ne pas avoir obtenu une note inférieure à 60/100 dans plus de deux unités d’enseignement, et que la note de l'une de ces deux unités d’enseignement ne soit pas inférieure à 50/100.

 

Article 42 : L’étudiant ne valide pas son semestre dans les cas suivants :

1- Obtention d’une note inférieure à 60/100 dans deux unités d’enseignement dont l’une d’entre elles est inférieure à 50/100.

2- Obtention d’une moyenne pondérée inférieure à 58/100.

3- Obtention d’une moyenne pondérée supérieure à 58/100 et d’une note inférieure à 60/100 dans trois unités d’enseignement.

 

Article 43 : L’étudiant valide son année universitaire dans les cas suivants :

1- Obtention d’une note supérieure ou égale à 60/100 dans toutes les unités d’enseignement des deux semestres.

2- Obtention d’une moyenne pondérée supérieure ou égale à 60/100 pour les deux semestres à condition qu’il n’ait pas obtenu une note finale inférieure à 60/100 dans plus de deux unités d’enseignement et que la note de l’une de ces deux unités d’enseignement ne soit pas inférieure à 50/100.

 

Article 44 : La note obtenue à l’UE de langues étrangères n’est pas incluse dans la moyenne générale. Pour valider cette UE, l’étudiant doit obtenir une moyenne annuelle supérieure ou égale à 60/100. Dans le cas inverse, une session de rattrapage est organisée au mois de septembre. Si la note obtenue à l’issue de la session de rattrapage est inférieure à 60/100, l'étudiant doit repasser l’UE au cours de l’année suivante. La validation des unités d’enseignement de langues étrangères du cycle préparatoire est indispensable à l’inscription au semestre 5.

 

Article 45 : À la fin du semestre, une session de rattrapage est organisée si l’étudiant obtient une note comprise entre 40/100 et 50/100 dans une seule UE, à condition sa moyenne pondérée ne soit pas inférieure à 60/100. Un jury d’examen est désigné pour corriger la copie de la session de rattrapage. À l’issue de la correction, l’étudiant dont la note est inférieure à 50/100 ne valide pas son année universitaire.

 

Article 46 : La Faculté de Génie étudie, à elle seule, les raisons de force majeure invoquées par l’étudiant afin de justifier son absence à l’examen.

 

Chapitre 4 : Réglementations générales

 

Article 47 : Le Conseil de l’unité décide de tous les contentieux académiques pouvant découler de l'application du présent règlement.

 

Article 48 : Tout texte réglementaire contraire aux dispositions du présent règlement ou non conforme à son contenu est abrogé.

 

Article 49 : Le ministère de l'Éducation Nationale et des Beaux-Arts est en charge de présenter cette question au Conseil des ministres.

 

Article 50 : Le Recteur de l’université est en capacité de modifier les tableaux 5, 6 et 7 visés à l'article 9, et de créer ou supprimer des spécialisations visées à l'article 10 du présent règlement, le cas échéant.

 

Article 51 : Ce règlement est à appliquer dès sa promulgation et à notifier, le cas échéant.

 

Section 1 Section 2 Section 3 Centre de Recherche Scientifique en Ingénierie
Contact Facultés
Magazine de l'U.L
Projets extérieurs
Partenaires
Liens utiles
Description des équipements techniques
Courriel
Responsables du contenu
Aide électronique
Conditions d'admission générales
Join Us


Tous droits réservés © 2018 | Université Libanaise