Centre d'Informatique Juridique
Accueil |
Contacts |
Relations Int. |
Signet |
Courriel
ع
|En
|Fr





  Stratégie de l’Université  

Le développement de l’Université Libanaise au service de la société

 

Introduction

Toute stratégie de développement de l’Université Libanaise (UL) ne peut être séparée de l’approche politique globale censée être adoptée par le gouvernement en matière d’éducation nationale, d’enseignement supérieur et de recherche scientifique.

 

Étant donné que le niveau de développement des nations est mesuré selon leur niveau d’éducation, l’UL travaille de manière coordonnée entre son Recteur, son conseil, ses doyens, ses directeurs, son corps enseignant et son personnel administratif afin de mettre en place des plans et des stratégies de développement du système éducatif pour créer de nouvelles spécialisations et de nouveaux parcours en réponse aux besoins du marché du travail et de la société.

 

Partant du principe que tout étudiant est en droit de bénéficier d’un niveau de connaissances avancé, l’UL, en plus d’assurer à ses étudiants un accès à l’enseignement supérieur, veille à améliorer la qualité de ses formations et à adopter les technologies de l’information tout en les mettant au service de ses étudiants, de son corps enseignant et de son personnel administratif.

 

L’augmentation du budget est la seule pierre angulaire qui permettra à l’UL de mener à bien sa stratégie de développement. Malgré ce manque budgétaire, l’université a réussi à faire plus d’un pas en avant ces dernières années, lui permettant d’obtenir, en plus de chacune de ses facultés, l’accréditation du Haut Conseil de l’évaluation de la recherche et de l’enseignement supérieur (HCERES), et des rangs élevés dans les classements mondiaux des universités, tels que « QS - World and Arab region » et « THE - Impact and Ranking ».

 

1. Stratégie de développement de l’Université Libanaise (2016-2021)

 

1.1 Finance

·       Combler le déficit de 98 milliards de livres libanaises résultant des cotisations des universités en octobre 2019, conformément à la politique de création d’un équilibre financier - (effectué) ;

·       Réaliser des économies significatives de plus de 20 % sur les différents coûts liés aux achats de l’UL, sans compromettre la qualité de ses services, fait qui lui a permis d’investir les sommes économisées dans le domaine de la recherche. Ces économies ont été réalisées en formant un comité d’appel d’offres composé d’enseignants de différentes spécialités et en unifiant les spécifications - (effectué) ;

·       Augmenter la valeur du budget - (non mis en œuvre) ;

·       Transformer l’UL en une institution financièrement productive - (effectué).

1.2 Administration

·       Organiser les formalités administratives et adopter de nouveaux systèmes qui contribuent à les accélérer, automatiser les données, relier les départements de chaque faculté à l’administration centrale et rationaliser les dépenses - (partiellement effectué) ;

·       Mettre en place un processus visant à assurer la régularité de l’enregistrement des présences du corps enseignant et du personnel administratif (aux fins des frais de transport) - (effectué).

1.3 Ressources humaines

1.3.1 Personnel administratif

·       Traiter le dossier du personnel administratif faisant l’objet d’un projet de contrat de conciliation, redistribuer ses membres en fonction des besoins des facultés, supprimer les écarts injustifiés entre leurs contrats, les enregistrer dans les services de la sécurité sociale, et appliquer l’échelle des salaires afin de leur verser un salaire mensuel - (effectué) ;

·       Introduire le personnel contractuel éligible au sein du service à temps plein par le biais d’un concours restreint organisé par le Conseil de la fonction publique - (non effectué) ;

·       Organiser un concours général par le Conseil de la fonction publique pour répondre aux besoins de l’UL en termes de personnel administratif - (non effectué).

1.3.2 Corps enseignant

·       Préparer et déposer, auprès du ministère de l’Éducation, le dossier des enseignants éligibles à un poste contractuel à temps plein selon les besoins de l’UL - (effectué) ;

·       Préparer et déposer, auprès du ministère de l’Éducation, le dossier des enseignants éligibles à la titularisation selon les besoins de l’UL - (Mis en œuvre) ;

·       Introduire les enseignants aux postes contractuels à temps plein - (Non effectué) ;

·       Titulariser les enseignants - (Non effectué).

1.4 Bâtiments universitaires

·       Inaugurer le campus universitaire Mont Michel à Rasmaska, au nord du Liban - (effectué) ;

·       Achever la construction du campus universitaire Mont Michel - (en cours) ;

·       Créer un campus universitaire dans la Bekaa - (en cours) ;

·       Achever les formalités juridiques pour la construction des campus de Hermel, Akkar et Byblos - (effectué) ;

·       Créer un Centre médical universitaire à Hadath - (effectué).

1.5 Niveaux académique et de recherche

1.5.1 Niveau académique

·       Créer le Centre d’excellence pour la pédagogie universitaire - (effectué) ;

·       Créer de nouvelles spécialisations dans diverses facultés - (effectué) ;

·       Encourager les étudiants et le corps enseignant à participer à des concours locaux et internationaux, se classant, ainsi, parmi les premiers et obtenant les honneurs de l’UL lors de diverses cérémonies - (effectué) ;

·       Rationaliser le travail dans toutes les écoles doctorales de l’UL en limitant le nombre des étudiants admis (effectué).

1.5.2 Niveau de recherche

·       Créer le Bureau de la recherche et du développement - (effectué) ;

·       Organiser des conférences scientifiques et des séminaires spécialisés, et convertir leurs recommandations et décisions en projets et plans de travail - (effectué) ;

·       Activer et élargir le Comité d’éthique de la recherche pour y inclure les sciences humaines et sociales - (effectué) ;

·       Créer le Bureau de la propriété intellectuelle - (effectué) ;

·       Créer le Bureau d’audit académique - (non mis en œuvre) ;

·       Transférer une partie des économies budgétaires vers le budget de la recherche scientifique - (effectué) ;

·       Publier des revues de recherche numériques sur le site de l’UL - (effectué).

1.6 Étudiants

·       Publier le règlement de l’Union nationale des étudiants de l’Université Libanaise en vertu de la décision n° 2362 du 4 septembre 2019 - (effectué) ;

·       Créer le Club sportif de l’Université Libanaise - (effectué).

1.7 Partenariats locaux et internationaux

·       Établir des partenariats avec les municipalités et les partenaires locaux pour parvenir à un développement durable - (effectué) ;

·       Conclure des accords avec les ministères et les institutions publiques afin que le gouvernement puisse bénéficier des compétences et aptitudes de l’UL - (effectué) ;

·       Conclure des accords internationaux pour échanger des compétences, des étudiants et des enseignants, et développer le domaine de la recherche - (effectué).

1.8 Préservation du patrimoine de lUL et l’avenir de son capital humain

·       Créer le Bureau juridique - (non mis en œuvre) ;

·       Créer le Bureau des anciens Recteurs - (effectué) ;

·       Créer l’Amicale des anciens professeurs - (effectué) ;

·       Créer le Centre des métiers, de l’innovation et de l’entrepreneuriat (Centre MINE) - (effectué).

1.9 Communication

·       Créer le Bureau de communication et d’information - (effectué) ;

·       Créer un nouveau site web interactif pour l’université - (en cours).

2. LUniversité Libanaise au service de la société

L’UL ne peut pleinement jouer son rôle sur le plan du changement social sans établir une certaine interaction entre l’individu et son environnement social.

Entre 2019 et 2020, les conditions de vie économiques, sociales et sanitaires au Liban se sont détériorées, auxquelles sont venues s’ajouter les répercussions de la crise provoquée par l’explosion du port de Beyrouth. En conséquence, l’UL s’est transformée en une institution de solidarité, d’engagement social et de patriotisme à différents niveaux et de multiples façons, que ce soit dans la lutte contre le coronavirus ou dans le traitement des répercussions de l’explosion.

L’intervention de l’UL a commencé avec l’intégration d’un groupe de volontaires de la Faculté des Sciences Médicales (FSM) au sein de l’unité Covid-19 de l’hôpital universitaire Rafic Hariri. Cette intervention s’est ensuite étendue au niveau de plusieurs volontaires de la FSM et de la Faculté des Sciences (FS) qui ont travaillé dans les laboratoires de test PCR et le centre d’appel du ministère de la Santé publique. Ces volontaires ont également participé au travail du ministère en testant les personnes arrivant à l’aéroport international Rafic Hariri et aux points de passage de la frontière avec la Syrie, ainsi qu’à plusieurs campagnes de sensibilisation.

En outre, des volontaires du département de psychologie à la Faculté des Lettres et des Sciences Humaines (FLSH) ont assuré le suivi psychologique des patients et de leurs proches.

Grâce à des initiatives soutenues par l’UL et des entités industrielles, un groupe d’étudiants et de professeurs de la FS et de la Faculté de Génie (FG) s’est porté volontaire pour concevoir des dispositifs médicaux, tels que des appareils respiratoires artificiels et des robots pour aider les patients et protéger le personnel médical, et dont un certain nombre ont été livrés à l’hôpital universitaire Rafic Hariri et à l’hôpital gouvernemental Hrawi à Zahlé.

Les enseignants et les étudiants de l’UL ont fourni des efforts supplémentaires afin de compléter le processus d’enseignement en ligne, pour lequel ils ont développé l’application « NOTER ».

Suite à l’explosion du port de Beyrouth, le 4 août 2020, les étudiants d’un certain nombre de facultés à l’UL ont participé, par l’intermédiaire de la cellule de crise « Lebanese University Task Force », au déblaiement des décombres et aux opération de secours aux personnes touchées au sein de leurs domiciles. Une équipe spécialisée de professeurs et d’étudiants de la Faculté des Beaux-Arts et d’Architecture (FBAA), en coopération avec l’Ordre des ingénieurs et des architectes et l’UNESCO, a enquêté sur les dégâts et a établi des rapports et des plans pour la restauration des maisons et des musées intégrés au patrimoine de Beyrouth, et la reconstruction du port et de ses environs.

L’équipe de l’initiative « Nehna Haddak » du département de psychologie a également assuré le suivi des personnes touchées par l’explosion. De même, des volontaires de la Faculté de Médecine Dentaire (FMD) ont effectué des traitements dentaires aux personnes dans le besoin.

 

Mis à jour le 30 novembre 2020

 

Contact Facultés
Magazine de l'U.L
Projets extérieurs
Partenaires
Liens utiles
Description des équipements techniques
Courriel
Responsables du contenu
Aide électronique
Conditions d'admission générales
Join Us


Tous droits réservés © 2018 | Université Libanaise